Sans les mains et en danseuse

Maison des arts de la parole
138, rue Wellington nord, 2e étage, Sherbrooke

Tout est arrivé à cause de cette satanée histoire...

À l'aube, j'ai dû quitter une fois pour toute l'enfance (ce parterre de mousse odoriférante) et m'engager sur mon chemin de Compostelle...

À l'heure qu'il est je n'en suis toujours pas revenu... Faut dire qu'entre temps on m'a piqué mon vélo... Ce qui fait que je suis encore loin d'être arrivé, car comme le dit la sentence : «Celui qui en partant de zéro, n'est arrivé à rien, n'a de merci à dire à personne ! »

Mais est-ce bien raisonnable de raconter tout ça à des oreilles indigènes ?

Une quête autobiographique à pédalage déjanté qui  raconte de manière surréaliste la sortie de l'enfance à vélo sur les routes de la Champagne pouilleuse.

19 octobre, 20h
Maison des arts de la parole (138 Wellington Nord, 2e, Sherbrooke)
15$ adulte | 10$ étudiant

Sans les mains et en danseuse